Bordeaux, l'internationale

9/10/2015
Comme l’Olympique Lyonnais ou le Paris Saint-Germain, les Girondins de Bordeaux voient une partie de leur effectif partir en sélection pendant la trêve.
 
A écouter ou lire Jussie (son ITW ici), même si la situation est inhabituelle, il faut se réjouir de voir Bordeaux s'exporter autant à l'international. Cette semaine, ils sont onze à avoir été convoqués, soit une équipe complète ! Lamine Sané (finalement forfait et resté en Gironde), Henri Saivet, André Poko, Wahbi Khazri, Jaroslav Plasil, Diego Rolan, Isaac Kiese Thelin, Enzo Crivelli, Frédéric Guilbert, Milan Gajic et Arnaud Mwendy sont donc partis défendre les couleurs de leurs pays. Que le coach bordelais se rassure, les cadres de son effectif ne disputent pas de matches déterminants. Appelé avec le Sénégal, Saivet va croiser le fer avec l’Algérie le 13 octobre, tandis que le métronome tchèque, Jaro Plasil, va terminer les phases de qualification à l’Euro 2016 l’esprit tranquille, face à la Turquie et aux Pays-Bas. Sa nation est déjà sûre de disputer la compétition en France. 
 
Maître à jouer bordelais et joueur le plus en forme de ce début de saison, Khazri le Tunisien va lui croiser la route d'un autre Girondin, André Poko dans le cadre d'un alléchant Tunisie-Gabon, à Tunis. Tous les cadres sont donc sur le pont à l'étranger, quand, au Haillan, Willy Sagnol doit composer avec un effectif réduit mais renforcé par les jeunes pousses de la CFA tels Soni, Ounas, Laborde, Maulun, Vada.
 
 
Une expérience internationale primordiale
 
Avoir, au sein de son effectif, des joueurs qui évoluent pour leur pays est prépondérant. Ces joueurs-là ont l’occasion d’emmagasiner de l’expérience au niveau international en disputant des rencontres de haute intensité contre les meilleurs joueurs du monde. Cette expérience acquise leur permet ensuite de revenir en club avec plus de confiance et une fraîcheur à apporter. Bordeaux peut se réjouir d’avoir également des jeunes appelés avec les sélections Espoirs. Grâce à leurs belles performances sous la tunique bordelaise, Enzo Crivelli et Frédéric Guilbert vont prendre part aux rencontres face à l’Ecosse et l’Ukraine décisives pour la qualification à l’Euro Espoir 2017. Milan Gajic se retrouve dans la même situation avec l’équipe Espoirs de Serbie avec laquelle il disputera deux matches face à Andorre et à la Lituanie. Willy Sagnol va sûrement scruter toutes les rencontres de ses joueurs pour s’assurer que rien ne leur arrive même si le coach connaît mieux que quiconque, l’importance des matches internationaux.
 
Par Gauthier DUCHAINE avec Olivier SCHWOB 
 
crédit photo : @StephanieQuebre

A lire également