CAN 2017: Christian Bassogog, le Cameroun tient son "Messi"

01/02/2017
Moqué au Danemark sur son âge, encensé au Cameroun pour son talent, Christian Bassogog ne laisse personne indifférent. Au point de recevoir une comparaison plus que flatteuse.

Quel est le point commun entre Renato Sanches, Joseph Minala et Christian Bassogog ? A l'instar du prodige portugais et de son compatriote camerounais, Christian Bassogog, l'ailier du club danois d'Aalborg a également subi une polémique sur son âge. L'histoire démarre quand son club le félicite sur Facebook pour ses 20 ans (le joueur a maintenant 21 ans). Beaucoup d'internautes se moquent de l'ailier en protestant sur son âge au vu de ses photos. Au Danemark, on n'hésite pas à comparer cette situation à celle de Joseph Minala, le joueur de la Lazio Rome.

Malgré cette courte polémique, Christian Mougang Bassogog a su faire abstraction pour lancer idéalement sa carrière. A l'heure où le Cameroun compte de nombreux absents pour la CAN 2017 (Joël Matip, Eric Maxim Choupo-Moting...), le sélectionneur Hugo Broos a décidé de miser sur l'ailier d'Aalborg. Il inscrit son premier but lors de son deuxième match avec les Lions, une victoire contre la RDC 2-0 en match de préparation pour la CAN. Depuis qu'il a trouvé le chemin des filets avec la sélection, Bassagog a joué tous les matches avec le Cameroun. Excellent, il est l'autre révélation du Cameroun aux côtés du gardien de but, Fabrice Ondoa. Tous les deux incarnent le renouveau et le futur des Lions Indomptables.

"Il doit être plus décisif"

Au Cameroun, on n'hésite pas à le comparer à un certain Lionel Messi. Ailier droit et gaucher comme lui, la comparaison est plus que flatteuse pour le jeune joueur d'Aalborg. Très rapide et excellent dribbleur, la puce de Douala (1m78 pour 58kgs) est un atout offensif essentiel dans le système d'Hugo Broos. Et mis dans sa poche les critiques, à commencer par l'ancien numéro 10 de la Tanière, Patrick Mboma. "Du côté des satisfactions, on peut dire qu'il y a Christian Bassagog. Il a notamment montré ses qualités de dribbleur. Après, c'est vrai qu'on peut lui faire quelques petits reproches mais il découvre la compétition. Il s'est lâché et maintenant, il doit être plus décisif", confiait récemment le double vainqueur de la Coupe d'Afrique.

Le natif de Douala aura l'occasion d'être plus décisif dès, jeudi, face au Ghana, lors de la première demi-finale du Cameroun depuis 2008. Après avoir sorti le pays hôte gabonais (0-0) lors phase de poule puis l'outsider sénégalais (0-0, 5-4 tab), la bande à Bassogog fait ainsi face aux Black Stars, finalistes de l'édition précédente. Mais pas question de s'inquiéter pour celui qui n'avait que 7 ans lors du dernier sacre continental camerounais. "Nous avons un objectif maintenant, c'est d'allez le plus loin possible. Il ne faut pas s'arrêter en si bon chemin. Il y a encore une demi-finale à jouer. Nous ne sommes pas favoris mais on fera ce qu’on sait faire de mieux pour aller jusqu’au bout de ce tournoi", soufflait le joueur d'Aalborg à l'issue de la qualification contre le Sénégal. A 29 ans, Lionel Messi n'a toujours pas remporté le moindre titre avec l'Albiceleste. Christian Bassogog, 21 ans, est à deux matches de faire mieux que le quintuple Ballon d'Or.

Par Hugo JUSTE, avec O. S.

A lire également