Sénégal: Baldé Keita, la nouvelle pépite des Lions

23/01/2017
A 21 ans, Baldé Keita, auteur d'un excellent début de CAN, a tout d'un futur grand. Il est déjà décrit comme "une pépite" par son sélectionneur Aliou Cissé.

La priorité de la Fédération sénégalaise, c'était lui. Baldé Keita Diao. Un ailier gauche né en mars 1995, en Espagne, en Catalogne plus précisement. Formé à la Masia, il avait tout pour percer au FC Barcelone et sous le maillot de la Roja, suivant ainsi le parcours des plus grandes gloires du foot espagnol. Mais, même s'il a grandit dans le Sud de l'Europe, la volonté du joueur était de porter le maillot du Sénégal, le pays de ses parents. 

Un vœu exaucé fin mars lors d'un match contre le Niger où il fête sa première sélection et sa première victoire (0-2) sous le maillot des Lions. Pour son premier but, Baldé Keita devra attendre jusqu'au 3 septembre, un but inscrit contre la Namibie (2-0), dernier match des qualifications pour la CAN 2017. Désormais, le gamin d'Aburcies est systématiquement aligné sur le front de l'attaque sénégalaise. Avec l'ancien Blaugrana côté gauche et Sadio Mané sur l'aile droite, Aliou Cissé peut miser sur une attaque de feu. De quoi lui valoir les louanges de son exigeant sélectionneur au terme d'une prestation XXL face au Zimbabwe (2-0). "C'est une pépite, un jeune footballeur qui a une énorme marge de progression. Il est dans la bonne voie pour devenir un futur grand. C'est une chance pour le Sénégal d'avoir un tel talent dans l'effectif", a soufflé le sélectionneur des Lions. Etincelant depuis le début de la CAN 2017, capable de dynamiser le jeu à tout moment avec sa vitesse incroyable, Keita, du haut de ses 21 ans, impressionne. 

Des prestations déjà remarquées

Mieux, à l'aise des deux pieds, rapide et excellent dribbleur, il incarne avec Sadio Mané et consorts, la nouvelle génération dorée du football sénégalais. Auteur de deux passes décisives lors des deux premiers matches du Sénégal au Gabon, Baldé Keita est d'ores et déjà l'un des meilleurs joueurs depuis le début de la compétition. S'il entend bien poursuivre sur sa lancée, des clubs se sont déjà renseignés sur sa situation lors du dernier mercato estival. Le Real Madrid, l'AC Milan et l'AS Monaco l'ont même approchés mais le joueur n'entend pas brûler les étapes. Il avait déjà refusé les avances de cadors européens à 16 ans pour privilégier une progression linéaire du côté des Biancocelesti, dont il est rapidement devenu un joueur prépondérant (cinq buts, trois passes décisives en 16 matches de Serie A cette saison). Pour la Lazio, il faudra agir vite car le contrat du joueur arrivera à son terme en juin 2018.

Assuré d'avoir un ticket pour les quarts de finale de la CAN 2017, le joueur de la Lazio a affiché les ambitions des Lions pour la suite de la compétition : "Tout le monde est concentré pour le prochain match. Nous jouerons contre l’Algérie pour gagner. Petit à petit, on monte en puissance et on veut gagner la CAN".

par Hugo JUSTE

 

A lire également